YIN YANG CHALLANS

Petite histoire du Qi Gong

Le Qi gong a deux mille ans d'histoire. Au d√©part, on recherchait simplement √† d√©gager par certains mouvements les maladies telles que les rhumatismes, provoqu√©es par l'humidit√© chez les personnes demeurant √† proximit√© des rivi√®res. En pratiquant ces mouvements, on a observ√© que " quelque chose" bougeait dans le corps. Et sans comprendre de quoi il s'agissait exactement, on a donn√© √† ce ph√©nom√®ne le nom de Qi.


Au départ, le Qi gong s'est donc développé comme un ensemble de mouvement permettant de faire circuler l'énergie. On appelle ces mouvements les Dao yin (la prononciation japonaise et coréenne est Do-in).


Petit √† petit, l'exp√©rience a montr√© que l'on pouvait diriger l'√©nergie par la conscience et que la pratique de la respiration aidait aussi la circulation de l'√©nergie. On a ainsi progressivement trouv√© les m√©thodes de Qi gong bas√©es sur trois conditions: la position du corps, la respiration et le contr√īle de la conscience. C'est sur ces bases que l'on peut d√©velopper l'√©nergie int√©rieure.

DEFINITION :

"Qi" signifie énergie vitale et" gong" méthode , technique. Une méthode permettant d'augmenter l'énergie vitale.

Il existe de tr√®s nombreuses m√©thodes de Qi-gong. Elles permettent de d√©velopper le souffle interne"Qi" et de le faire circuler librement dans les m√©ridiens, les organes et tout le corps. 

 

    QI GONG ET APPROCHE TRADITIONNELLE : TAOISME ET BOUDDHISME

 

Le Qi gong √©tait pratiqu√© par les anciens tao√Įstes. Ceux-ci visaient surtout √† obtenir l'immortalit√© de l'esprit et √† avoir une longue vie.

Dans ce but, ils ont beaucoup développé les techniques de Qi gong. Au début, ils ont beaucoup utilisé les plantes médicinales, faisant ainsi de nombreuse découvertes. Au cours de cette recherche alchimique certains ont même ingéré des substances chimiques particulièrement toxique et sont morts empoisonnés (le fameux cinabre*). N'ayant pas vraiment atteint leur but par les mixtures, substances et autre moyens externes, ils se sont tournés vers la recherche du "médicament intérieur", c'est à dire le Qi.


Le cinabre est le minerai de mercure le plus r√©pandu et exploit√©. Lors des derniers mill√©naires, le cinabre natif pr√©sent dans les gisements a √©t√© utilis√© soit comme pigment, apr√®s extraction dans une veine pure, soit pour en extraire le mercure par d√©composition thermique.


Constatant que les d√©sirs attisent le mauvais feu, c'est √† dire le mauvais Qi, ils ont cherch√© √† le d√©gager. Le mauvais feu, c'est √† dire le mauvais Qi, ils ont cherch√© √† le d√©gager. Le mauvais feu rend la pens√©e trop active, lorsqu'il augmente cela stimule anormalement le cŇďur, celui-ci bat trop vite, on a du mal √† dormir, √† √™tre calme... Les tao√Įstes avaient donc cherch√© √† d√©gager le mauvais feu li√© aux d√©sirs condition de base pour pratiquer le Qi gong.


Lorsque le bouddhisme s'est diffus√© en chine la question pos√©e √©tait la m√™me : comment d√©gager le d√©sir ? Les bouddhismes pratiquaient d√©j√† diff√©rentes formes de m√©ditation mais leurs recherche principale n'√©tait pas centr√©e sur l'√©nergie mais plut√īt sur le contr√īle direct de l'esprit. Ils ont cependant utilis√© des techniques de Qi gong et d√©velopp√© un ensemble de m√©thode qui y ressemble pour d√©gager la pens√©e et calmer l'esprit.

 

    QI GONG ET MEDECINE CHINOISE

 

Le Qi gong est également utilisé par la médecine chinoise. Le but de la médecine chinoise est de dégager la maladie en rééquilibrant la circulation de l'énergie dans le corps, l'état de maladie n'étant que la conséquence d'un déséquilibre énergétique. Dans ce but, on peut utiliser plusieurs méthodes comme l'acupuncture pour stimuler et rétablir la circulation énergétique, les plantes médicinales et la diététique, la moxibustion* pour introduire la chaleur dans les méridiens et les pratiques manuelles telles que les manipulations, les massages...


*La moxibustion est une technique de stimulation par la chaleur de points d'acupuncture. Le moxa est l'objet chauffant qui permet cette stimulation.

De nos jours, on utilise aussi les aimants, les appareils électriques, les rayons... Toutes ces méthodes ont pour but de stimuler l'énergie dans les méridiens et sont basées sur une conception générale du Qi, de sa circulation et des relations entre les organes. A défaut d'être scientifique au sens moderne du terme, cette conception possède une forme de logique et une forte cohérence. Il faut aussi noter que l'acupuncture, que l'on considère souvent comme recouvrant toute la médecine traditionnelle chinoise, n'en est en faite qu'une partie.

 

  QI GONG ET ART MARTIAUX

 

Les arts martiaux sont un autre domaine d'utilisation du Qi gong. Au d√©part, les techniques de combat ne se basaient pas sur l'√©nergie mais sur la force musculaire. Par la suite, ces techniques de survie qui entra√ģnaient aussi une certaine d√©t√©rioration physique √©volu√®rent en se combinant √† celles utilis√©es dans le Qi gong.

Pour am√©liorer la vitalit√© et augmenter l'√©nergie, les arts martiaux ont utilis√© la respiration, la concentration de la conscience et le Qi dans les mouvements physiques. C'est le principe m√™me du Tai Ji Quan, du Xin Yi Quan, du Mi Zong Yi ou encore du Bagua Zhang qui sont des pratiques li√©es au Qi gong, on appelle aussi " styles internes ".

 

LES DOMAINES D'APPLICATION DU QI GONG

 

Dans les temps anciens, on n'employait pas le terme g√©n√©rique de Qi gong mais le nom des diff√©rentes m√©thodes utilis√©es dans les diff√©rents domaines d'application du Qi. Par exemple dans la m√©decine chinoise, pour augmenter l'√©nergie int√©rieure des organes, on utilise des exercices sur les sons ou sur l'imagination de couleurs en relation avec la th√©orie des cinq √©l√©ments, mais chaque m√©thode garde son nom sp√©cifique. On pratique ainsi les " Dao yin " pour d√©tendre le corps, en relation avec le climat, la saison, les organes, et les taoistes ont particuli√®rement d√©velopp√© ce que l'on appelle le Dan ou Tan, " le m√©dicament int√©rieur "


Le Dan est le nom que les taoistes donnent au Qi quand celui-ci est ma√ģtris√© par l'esprit. En effet, lorsque l'esprit, le corps et le Qi de m√©langent on ressent une nouvelle sensation d'√©nergie qui peut se manifester comme une boule invisible dans le bas-ventre au niveau du Tan-tien ( √† peu pr√®s trois doigts sous le nombril).

On utilise pour parvenir √† cela diff√©rents exercices de Qi gong. Mais les pratiques taoistes ne se r√©duisent pas aux seules m√©thodes de Qi gong. Si le cheminement dans le Tao commence par le d√©veloppement de l'√©nergie, il se poursuit dans une deuxi√®me √©tape par un travail sur l'esprit et dans une troisi√®me par recherche de l'unit√© avec l'univers. Dans le Tao, la conception de l'homme √©tant de " devenir un avec l'univers, c'est √† dire, devenir le Qi".


Le but du Qi gong est plus simple, on ne travaille pas directement au niveau de l'esprit, travail qui est plus en relation avec les approches taoistes et bouddhistes. On se contente d'augmenter l'énergie intérieure dans le but de préserver la santé. Particulièrement, à partir des années 40, 50, on a beaucoup développé le Qi gong thérapeutique. Le but n'est pas de guérir la maladie elle-même, mais d'augmenter l'énergie afin de s'en protéger.


Sous le nom de Qi gong on regroupe ainsi un ensemble de méthodes venues de domaines de recherches différents. Chaque méthode a ses avantages mais ce qui est important c'est de pratiquer l'une ou l'autre avec constance, sans trop s'éparpiller si l'on veut parvenir à de bon résultats.

 

Conservatoire des Arts Martiaux Chinois Traditionnels 2009

QI GONG : L'ENERGIE CHINOISE CURATIVE POUR LE HANDICAP

Part Laurance Johnston, Ph.D.

Traduit par Edwige Nault

 

Selon la médecine chinoise traditionnelle, l'énergie vitale appelée qi se répand dans toute chose. La clé de la bonne santé est une circulation en abondance du qi ( aussi chi, prononcé " tchi " ).


Epuisé par les dépenses quotidiennes, le qi est naturellement renouvelé par la respiration, la nourriture et la proximité à la nature.

Il est  d√©lib√©r√©ment accru par la m√©ditation, le qi gong, le tai chi et d'autre principes de la m√©decine chinoise traditionnelle, comme l'acupuncture. Quand le qi est diminu√©, d√©s√©quilibr√©, ou pollu√©, une maladie s'ensuit, son absence est la mort.


Malheureusement, chez les personnes avec un handicap physique, le qi peut stagner et devenir déséquilibré, augmentant la probabilité d'avoir une maladie. Par conséquent, il est particulièrement important pour ces personnes de stimuler leur circulation du qi.


Description :

Influenc√© par grand nombre de philosophie orientales spirituelles √† travers ses 5000 ans d'histoire, le qi gong ( prononc√© " tchi gong " ) a √©volu√© pour englober le m√©dical, les arts martiaux, le spirituel et r√©cemment des applications business. Le gouvernement communiste de chine √† l'heure actuelle est ambivalent envers le qi gong, parfois il l'encourage comme √©tant une tradition curative pr√©cieuse, et d'autre fois il le voit comme un vestige contre-r√©volutionnaire du pass√©. Parce que les mouvements spirituels imposent souvent un changement social, le gouvernement chinois s'est arr√™t√© √† une forme de qi gong ( falum gong ) qui insiste sur les √©l√©ments spirituels du qi gong. Les pratiques relatives au qi gong contiennent les mouvements doux, des exercices de respiration et des pratiques m√©ditatives. Selon l'auteur kenneth Cohen, le qigong " signifie travailler avec l'√©nergie vitale, apprendre √† contr√īler la circulation et la distribution du qi afin d'am√©liorer la sant√© et l'harmonie de l'esprit et du corps ".


C'est un syst√®me holistique, √Ęme-corps-esprit de self-gu√©rison. D√©j√† l'un des exercices de gu√©rison les plus populaires si l'on regarde le nombre total de praticiens, le qigong est de plus en plus adopt√© par des occidentaux pr√©occup√©s par leurs sant√©.


La plupart des pratiques de qigong sont relativement simples et peuvent être facilement apprises. Cependant, parce que différentes techniques existent, cet article ne peut pas donner des précisions listés ci-dessous.


Avec de légers ajustements, la plupart des exercices sont possibles de la position debout, assise ou sur le ventre et, dans le cas de dysfonctionnements de la moelle épinière avec ou sans mouvement des bras (voir illustration). En tant que tel, le qigong est un exercice idéal pour les personnes ayant un handicap physique.


Eléments clés :


Position et relaxation : le qigong relaxe, √©tire, les positions ouvertes favorisent la circulation du qi. Dans cette position, les articulations sont relax√©es, la colonne vert√©brale est droite et devrait √™tre ressentie comme longue et √©tir√©e, la t√™te comme si elle √©tait suspendue d√©licatement au dessus la colonne. Il y a une position de contact avec le sol selon lequel vous sentez votre corps lourd et comme s'il s'affaissait. Visualisez tous les aspects que vous ne pouvez pas faire physiquement. Par exemple, " voir " une colonne droite ou une partie de votre corps se tassant dans la chaise roulante puis s'enfon√ßant dans le sol. Les scientifiques ont montr√© que penser √† un mouvement pouvait " allumer " les m√™me neurones comme s'il le faisaient en fait. Ne forcez pas le mouvement mais utilisez plut√īt l'intention.


Exercices respiratoires : 


Le qigong insiste sur la respiration abdominale profonde, relaxée. Bien que la paralysie affecte souvent les muscles repiratoires, quand vous visualisez ce type de respiration, les bénéfices du qigong augmenteront votre capacité respiratoire existante.


Mouvements doux :


Le qigong souligne les mouvements doux, relaxés, intégrés étroitement à des exercices de respiration. Contrairement à des programmes d'exercices plus actifs qui insistent sur la force et l'endurance, ces mouvements sont conçus de façon à favoriser la circulation d'énergie, stimuler son potentiel naturel de guérison.


Méditation :


La méditation, relaxation et visualisation peuvent avoir des effets profondément bénéfiques sur l'état mental et, en retour, la santé physique. Selon Cohen, les personnes ave un handicap devraient insister sur la méditation.


Bob King, un professeur d'espagnol à l'université retraité habitant en californie, croit fermement que le les exercices de qigong qu'il a appris avec Cohen l'ont aidés à regagner des fonctions qu'il avait perdues suite à un syndrome post-polio.


Un autre exemple dramatique que Cohen raconte est une histoire poignante concernant un jeune parapl√©gique √† qui il enseignait la m√©ditation qigong. Apr√®s dix minutes l'homme commen√ßa √† pleurer, s'exclamant que ses jambes transpiraient pour la premi√®re fois depuis son accident de voiture quelques ann√©es plus t√īt. Il pouvait aussi sentir de la chaleur dans ses jambes. Cohen croit que ces m√©ditations am√©liorent la circulation du sang et r√©parent potentiellement les dommages nerveux.


Le Dr Roberta Trieschmann, une psychologue clinique prééminente des lésions médullaires, a incorporé des éléments connexes au qigong dans sa pratique pour améliorer l'état de santé général et de fonctionnement des personnes avec un handicap. Par exemple, en utilisant ces exercices, tétraplégique incomplet a été capable de réduire les douleurs centrales de sa lésion médullaire et une femme médicalement aveugle du à une sclérose multiple a été capable d'améliorer assez sa vue pour conduire et lire (Disability and Rehabilitation, Vol.21, 1999).


"Ces deux individus étaient très déprimés par leurs circonstances et avaient perdu tout espoir que la vie puisse être meilleure pour eux",

dit le Dr Treischmann. " D√©j√† en comprenant le r√īle de l'√©nergie dans leur vie et en changeant leurs m√©thodes pour la canaliser, ils ont √©t√© capables de produire un changement dans leurs fonctions au niveau physique bien qu'une myriade de docteurs ne leur offraient aucun espoir ou am√©lioration de leur √©tat".


Science du qigong : un mélange de l'Est et de l'Ouest :


Les revendications de guérison du Qigong ne manquent pas de bases scientifiques. L' institut Qigong(Menlo Park, Californie) a compilé une base de données de plus de 1000 études scientifiques (encore qu'avec un mérite scientifique varié), indiquant, par exemple, que le qigong peut améliorer la pression du sang, les niveaux de cholestérol, la circulation, la digestion, la santé mentale, le respiration et les résultats sur les cancers.


Bien que rejetant historiquement les perspectives de gu√©rison orientale, beaucoup de scientifiques commencent √† les expliquer √† travers une discipline corps-esprit √©mergente appel√©e psychoneuroimmunologie. C'est un grand mot pour une id√©e simple; au d√©part, vos √©tats √©motionnel et psychoneuroimmunologie, les √©tats mentaux caus√©s par le qigong r√©sultent en la lib√©ration d'agents neurologiques b√©n√©fiques et des hormones qui renforcent notre syst√®me immunitaire, qui en retour, stimule notre sant√© physique. Par exemple, la pratique du Qigong stimule la lib√©ration d'endorphine, qui est associ√©e avec l'humeur et le bien-√™tre ou l'euphorie(par exemple, le "temps fort des runners", et am√©liore les niveaux de DHEA, une hormone st√©ro√Įde associ√©e avec la sant√© et la jeunesse.


Bien que l'on ne puisse que sp√©culer sur la vrais nature du QI, les scientifiques ont montr√© que les pratiques du qigong ou connexes peuvent, en effet, g√©n√©rer une somme consid√©rable d'√©nergie associ√©e au qigong produit des changements hormonaux en influen√ßant les champs, en retour, affectent la toute-puissante hypophyse et les glandes pin√©ales, qui s√©cr√®tent les hormones cl√©s pour r√©guler le corps entier. On a montr√© que ces glandes ma√ģtres √©taient sensibles aux fluctuation de champs √©lectromagn√©tiques.


Autre chose int√©ressante, un groupe de substances magn√©tiques(appel√©e magn√©tite) ont √©t√© trouv√©es pr√®s de ces glandes dans la zone correspondant √† ce que l'on appelle le "troisi√®me Ňďil" en m√©decine orientale ou traditions spirituelles. Ces traditions croient que cet"Ňďil" est l'un des centres d'√©nergie les plus puissants, un pouvant √™tre d√©velopp√© par la pratique du qigong.


En accord avec les croyances des traditions anciennes de guérison que la Terre a une relation privilégiées de vie avec l'homme, Cohen sent que le qigong exerce un effet guérisseur en facilitant le synchronisme avec la résonance de la terre, fréquence électromagnétique. Cohen croit que un tel synchronisme aide à atténuer la société moderne maladive, pollution électromagnétique (par exemple, écran d'ordinateur, lignes haute tension, téléphones portables, ect.).


Du à sa nature douce, tout le monde peut pratiquer le qigong. Parce que le handicap en soi compromet la circulation du qi, les personnes avec des handicaps physiques peuvent potentiellement obtenir plus de bénéfice de la pratique du qigong que les individus robustes.


Selon Cohen, "la sagesse et la bonne santé vont de pair". Il ajoute"On ne peut toujours s'attendre à quelques guérisons", définissant une cure comme un "changement physiologique mesurable et guérison comme une qualité de vie améliorée, joie et compréhension de soi". Dans cette optique, si des changements physiologiques sont peut-être profondes.


Méditations et visualisations du dysfonctionnement de la moelle épinière :


Les √©tudes ont montr√© que la m√©ditation avait des effets b√©n√©fiques sur la sant√©. Par exemple, les personnes qui m√©ditent voient leur docteur moiti√© moins, ont un taux moindre de cancers, de maladies du cŇďur, et d'abus de drogue, et vieillissent moins vite. Beaucoup de m√©ditations implique une sorte de processus de visualisations de la moelle √©pini√®re suivante dans leurs m√©ditations(consulter les livres r√©f√©renc√©s pour une vue plus globale du proc√©d√© m√©ditatif):


Après s'être installé dans une position confortable, fermez les yeux, prenez des inspirations profondes et sentez vos muscle se relaxer.


Méditation 1 :


Visualiser une petite balle de lumi√®re luminescente, blanche et gu√©rissante dans la partie inf√©rieure de votre colonne. Visualiser cette balle vous traverser de ce point jusque en haut de votre corps puis elle passe de l'autre c√īt√© de votre t√™te et descend sur votre cou au niveau de la cervicale C7 environ. A ce niveau, la balle de lumi√®re vous traverse pour atteindre le haut du corps? Puis elle fait de nouveau une boucle au niveau de votre t√™te et descend √† la vert√®bre suivante, plus basse que la premi√®re. Une fois de plus, la balle de lumi√®re √©merge du haut de votre corps et fait une boucle autour de votre t√™te et de la vert√®bre suivante. Le cycle se r√©p√®te jusqu'√† ce que le sacrum soit atteint.


Méditation 2 :


En partant du sacrum, visualisez la balle de lumi√®re remonter votre dos sur la face post√©rieure de votre colonne. Quant elle atteint la base du cr√Ęne, elle entre dans le cr√Ęne, continue de progresser √† l'int√©rieur de votre cr√Ęne, sur la face post√©rieure du bas de votre cr√Ęne, remonte jusque en haut de votre cr√Ęne, et redescend √† l'int√©rieur de votre cr√Ęne sur la face ant√©rieure, derri√®re votre visage. Elle traverse votre colonne de nouveau, o√Ļ elle descend sur la face int√©rieur de votre colonne jusque en bas. Arriv√© √† ce stade, visualisez votre moelle √©pini√®re comme un "tube vide" dans lequel la balle de lumi√®re entre. La balle remonte ensuite sur la face ant√©rieure de ce tube. Ceci est un encha√ģnement. En faire neuf.


Conclusion :


Qu'il s'explique par les anciennes philosophies orientales ou par les mécanismes de psycho-neuro-immunologie* occidentaux modernes, le qigong améliore la santé. Malgré ses différentes origines, les médecines orientales et occidentales devraient se compléter. Elle font partie toute les deux d'un spectre de guérison, dans lequel chaque élément apporte une vue synergique valide. Pratiquer du qigong ou n'importe quelle autre thérapie complémentaire ne signifie pas rejeter la médecine allopathique occidentale mais profiter d'un panel de guérison plus large.


* La psycho-neuro-immunologie est l'√©tude psychosomatique de la multiplicit√© des facteurs familiaux et sociaux responsables des maladies

Une telle intégration peut seulement être bénéfique aux personnes avec un handicap. Le qi file à toute allure!


Sources : Remerciements spéciaux à Kenneth Cohen pour son aide. Pour plus d'informations, consulter The Way of Qigong : The Art and Science of Chinese Energy Healing, Kenneth Cohen ( Ballantine Books, 1997) ; The Healer Within : Using Traditional Chinese Techniques pour Release Your Body's Own Medicine, Roger Jahnke (Harper San Francisco, 1997) ; et le magasine Qi : The journal of Traditional Eastern Healing and Fitness ( www.qi-journal.com) (il fait une liste des praticiens dans différentes régions). Pour plus d'information sur les programme, cassettes audio et vidéo de qigong de Kenneth Cohen, appeler le 888/373-4221 ou voir son site web.